Retour

Nouveau tronçon de l'autoroute 20 : des commerçants de L'Isle-Verte sont inquiets

Le nouveau tronçon de l'autoroute 20, entre L'Isle-Verte et Notre-Dame-des-Neiges, est inauguré lundi. Plusieurs commerçants de L'Isle-Verte, situés sur la route 132, craignent de voir leur clientèle diminuer. 

Le propriétaire du restaurant Le Barillet à L'Isle-Verte, Philippe Dionne, estime que l'ouverture officielle du nouveau tronçon de l'autoroute 20, entre L'Isle-Verte et Notre-Dame-des-Neiges, est une triste nouvelle pour les commerces du village. Son établissement est situé sur la route 132 et les passants se feront beaucoup plus rares sur le bord du fleuve, selon lui.

« C'est une petite population de 1300 à 1500 personnes, alors il n'y a pas assez de gens pour faire virer tout un restaurant au complet, avec le motel et la salle de banquet », croit M. Dionne. « Il va surement y avoir des impacts sur les employés, on va peut-être diminuer les effectifs, je ne sais pas. Ça va se décider l'année prochaine. »

Même son de cloche du côté de la seule station-service du village.

Le propriétaire, Claude Marquis, est à un an de prendre sa retraite. Son commerce est à vendre, mais selon lui, ce sera maintenant beaucoup plus difficile de trouver un acheteur. « Il aurait été plus facile à vendre si la 20 n'avait pas existé, si le trafic avait continué à passer en avant », dit-il.

Des citoyens heureux

Certains résidents, eux, ne sont pourtant pas du même avis.

« Peut-être que pour du monde, ça va être mieux comme ça, ils vont moins entendre le bruit des vans », avance une résidente de L'Isle-Verte.

« Pour l'hiver, ça va être correct », indique un autre citoyen. « La [route] 132 l'hiver est tout le temps fermée ici, il fait tempête tout le temps. »

Le nouveau segment de l'autoroute 20 aura coûté 125 millions de dollars.

D'après le reportage de Jennifer Boudreau

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine