Retour

Nouvelle politique culturelle : la Gaspésie se prépare

Québec a entamé les démarches pour adapter sa politique culturelle, qui date de 1992, aux réalités du 21e siècle. Le Conseil de la culture de la Gaspésie invite les Gaspésiens à participer à la vaste consultation menée par le ministère de la Culture et des Communications du 9 mai au 22 août.

La présidente du Conseil de la culture de la Gaspésie, Anick Loisel, explique que tout le monde peut s'impliquer, soit en répondant aux questionnaires en ligne sur le site du ministère ou en s'inscrivant pour témoigner dans les consultations qui auront lieu à Gaspé le 16 août prochain.

Les gens ou les organisations sont aussi invités à déposer un mémoire d'un maximum de 20 pages et à en faire une lecture publique à Gaspé en août.

Pour Mme Loisel, il est important que les Gaspésiens s'impliquent et soient partie prenante de la nouvelle politique culturelle nationale.

Une politique récente à revoir

Mme Loisel souligne que la région a tout de même une petite longueur d'avance, puisque la Gaspésie a adopté une politique culturelle régionale en 2013. « On est très bien avancés », admet-elle.

Toutefois, la politique a été adoptée au moment où la Conférence régionale des élus existait encore. « Je vous avoue que cela fait toute une différence et nous travaillons à revoir ce point particulier », dit Mme Loisel.

La directrice du Conseil de la culture explique que la Conférence gérait entre autres des budgets qui n'existent plus, mais que c'était aussi un lieu de concertation qui favoriserait le regroupement et la collaboration. 

Pour le milieu culturel gaspésien, la question du financement demeure au centre des préoccupations.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine