Retour

Nouvelle politique énergétique : la fin de l'ère des hydrocarbures

La nouvelle politique énergétique a été dévoilée en grande pompe aujourd'hui à Montréal par le gouvernement libéral. Le premier ministre Philippe Couillard a parlé d'un virage historique et le ministre de l'Environnement David Heurtel a parlé du début de la fin de l'ère des hydrocarbures.

D'après les informations de Denis Leduc

Québec se fixe divers objectifs d'ici 15 ans, dont la réduction de 40 % de la consommation de produits pétroliers et l'augmentation de 25 % de la production d'énergie renouvelable et de 50 % celle des bioenergies comme la biomasse forestiere.

Le gouvernement Couillard veut aussi dissocier le développement de l'énergie éolienne de la fixation des tarifs d'électricité domestique. Et ce développement de l'énergie éolienne passera davantage par des projets éoliens dans le Grand Nord, plutôt que dans les zones habitées du Sud.

Impacts au Bas-Saint-Laurent et en Gaspésie

Les maires de Matane et de Gaspé craignent des pertes d'emplois dans les usines de leur territoire. Ils estiment qu'il n'y aura pas de nouveau projet éolien pour les 4 à 5 prochaines années.

Une loi sera déposée pour encadrer l'exploration et l'exploitation pétrolière. Si elle se concrétise, Québec exigera des redevances. Le gouvernement promet également le développement d'une route bleue pour le gaz naturel qui passerait par Rivière-du-Loup et qui engloberait la Côte-Nord.

L'UMQ comme partenaire

L'Union des municipalités du Québec considère que les municipalités sont des partenaires incontournables de la nouvelle politique énergétique annoncée par le gouvernement libéral. On estime qu'il s'agit d'un important pas vers une transition énergétique durable.

L'UMQ appuie les orientations prises par Québec et offre son entière collaboration au gouvernement pour leur mise en œuvre. Elle se montre particulièrement intéressée par les mesures concernant le développement du transport collectif et l'encadrement de l'exploration et de l'exploitation des hydrocarbures.

Plus d'articles

Commentaires