La nouvelle prison de Sept-Îles devrait ouvrir ses portes d'ici un an. Une fois la construction terminée, une cinquantaine d'emplois seront créés. Une trentaine de postes d'agents correctionnels reste à pourvoir. 

Le plan d'effectifs n'est pas encore définitif, mais lors du salon de l'emploi de Sept-Îles en mars, la chef d'unité de l'établissement de détention de Sept-Îles, Hélène Gauthier affirmait qu'il y avait 36 postes d'agents correctionnels à pourvoir.

C'est pourquoi le CÉGEP de Sept-Îles a mis sur pied un nouveau programme à son offre de formation en continu, la Technique d'intervention en milieu carcéral.

La coordonnatrice de ce programme, Natacha Lemieux est consciente du manque de main d'œuvre dans le domaine. « On sait que les besoins seront plus grands au niveau de la main d'oeuvre. Ils vont sûrement avoir besoin de beaucoup plus d'employés, c'est pouquoi on démarre la cohorte », précise-t-elle.

Une vingtaine d'adultes termineront leur formation au mois d'avril 2016, juste à temps pour soumettre leur candidature au ministère de la Sécurité publique.

Mais cette cohorte d'étudiants ne suffira pas à pourvoir tous les nouveaux postes d'agents correctionnels. La nouvelle prison pourra accueillir 55 détenus, soit 28 de plus que la prison actuelle située sous le Palais de justice de Sept-Îles. Les candidats retenus sont formés pendant neuf semaines à l'École nationale de police à Nicolet.

Le ministère de la Sécurité publique assure qu'un effort sera fait pour favoriser l'embauche de main-d'œuvre locale.

Du retard dans l'échéancier

Les premiers détenus sont attendus dans la nouvelle prison à l'automne 2016. C'est plusieurs mois de retard par rapport à l'échéancier qui avait été d'abord prévu par le ministre péquiste Stéphane Bergeron lors de l'annonce en 2013.

La porte-parole du ministère publique, Alexandra Paré précise que tous les travaux de fondation sont terminés.

« Il y a environ 185 travailleurs qui œuvrent sur le chantier en ce moment. Et la fin des travaux est prévue au printemps 2016. Suivant la prise de possession, ça prend quelques mois et ensuite les détenus peuvent intégrer le nouveau bâtiment », ajoute-t-elle.

Cette nouvelle prison est attendue depuis longtemps à Sept-Îles. D'ailleurs, sa construction a été annoncée six fois depuis 1989.

Plus d'articles

Commentaires