Retour

Nouvelle ressource en autisme aux Îles-de-la-Madeleine

Autisme de l'Est du Québec vient d'embaucher une technicienne en éducation spécialisée aux Îles-de-la-Madeleine. En avril dernier, l'organisme avait interrompu son service en raison de difficultés financières.

Un texte de Brigitte Dubé d'après une entrevue réalisée par Isabelle Lévesque, à l'émission « Bon pied bonne heure »

Écoutez l'entrevue ici

L'organisme souhaitait par ailleurs renouveler sa formule, puisque son nombre de membres a chuté de 45 à 8 en seulement quelques années.

Selon le directeur de l'organisme, Philippe de Carufel, cette nouvelle ressource va, entre autres, s'occuper de faire du réseautage, d'organiser des cafés rencontre où les parents et les proches pourront échanger et créer des liens. Elle sera ensuite chargée de renouveler les effectifs en contactant de nouvelles personnes.

Elle tentera aussi de joindre les membres qui ont quitté le groupe pour savoir ce qui les a incités à prendre leurs distances. Philippe de Carufel a toutefois des pistes d'explications. Il observe que la situation a changé depuis 20 ans.

M. de Carufel ajoute que l'accès à Internet a aidé les familles en leur donnant plus d'outils pour comprendre. Les Centres de réadaptation en déficience intellectuelle (CRDI)  ont beaucoup développé leurs services.

Par ailleurs, la situation est bien différente en Gaspésie, où le nombre de membres a explosé.

« En Gaspésie et au Québec (comme partout dans le monde), on constate une augmentation de 20 % du nombre d'enfants atteints d'autisme, avec des budgets inchangés depuis des années », indique Philippe de Carufel.

Plus d'articles