Retour

Nouvelle rue commerciale à Percé : les citoyens rejettent le règlement d'emprunt

Le règlement d'emprunt frôlant 1,8 million de dollars du conseil municipal de Percé a été rejeté par la population.

Marci, 479 personnes ont signé un registre pour s'opposer à cet emprunt dont l'objectif était de développer une nouvelle rue commerciale reliant la route 132 au Géoparc de Percé.

Pour mettre un frein au projet municipal, 293 signatures étaient nécessaires.

La Ville souhaitait vendre 10 terrains à des commerçants pour augmenter ses revenus de taxes.

Pour le maire, ces résultats sont le fruit d'une campagne de peur menée par divers groupes de pression.

André Boudreau ne prévoit pas aller en référendum avant les prochaines élections. Il s'agit d'un exercice trop coûteux, selon lui.

Pas acceptable dans son état actuel

Selon le conseiller municipal Robert Daniel, le projet n'est pas acceptable dans son état actuel.

Le conseiller ne se dit pas favorable à la tenue d'un référendum. Il estime que le conseil doit reprendre les discussions à la lumière d'informations plus précises.

Le climat est plutôt tendu à Percé. Le financement de la réfection du quai suscite aussi un débat au sein de la population. Les perceptions sont par ailleurs discordantes au sujet de l'offre touristique d'excursions en hélicoptère survolant Percé.

Plus d'articles

Commentaires