Retour

Odeurs à Pointe-au-Père : les algues à la source du problème

La Ville de Rimouski a entrepris de ramasser les algues en décomposition en bordure du fleuve dans le secteur de Pointe-au-Père.  Cette nouvelle action vise à régler le problème des odeurs nauséabondes qui affecte cette portion de la plage depuis plus de 25 ans.

Un texte de Richard Lavoie

Depuis lundi, une pelle mécanique travaille à enlever les amas d'algues qui se sont accumulés sur le rivage de la rue du Fleuve, entre la rue Monseigneur-Bolduc et le boulevard Sainte-Anne. L'opération s'est poursuivie mardi.

Au fil des ans, les odeurs sont tellement fortes que des citoyens ont souvent témoigné qu'ils devaient s'éloigner de leur résidence ou encore que ces odeurs les réveillaient la nuit.

Ils ont longtemps cru que les égouts étaient la source du problème. La Ville et les gouvernements supérieurs ont même investi près de 6 millions de dollars dans le réseau pour régler le problème.

Mais de plus en plus de résidents sont maintenant convaincus que ces fameux effluves nauséabonds proviennent des algues en décomposition.

Des odeurs se dégagent des gaz lors de leur décomposition en absence d'oxygène notamment en raison de la température chaude de la semaine dernière. L'odeur est particulièrement fétide en raison de la présence d'hydrogène sulfuré.

Des opérations de ramassage ont eu lieu par le passé. Mais cette fois, les autorités municipales semblent décider à intervenir chaque fois que les odeurs seront présentes.

D'après les informations de Denis Leduc

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine