Retour

Opposition toujours vive dans le dossier des arénas des Îles

Des Madelinots invitent les citoyens des Îles-de-la-Madeleine à signer un registre mardi pour s'opposer à un règlement d'emprunt de 195 000 $. L'argent doit servir par exemple à payer des frais d'arpentage et de notaire dans le dossier de construction d'un complexe multisports de deux glaces.

Un texte de Jean-François Deschênes

Pourtant, les Madelinots ont tranché la question en 2015.

Ils ont voté en faveur de ce projet estimé à 14,5 millions de dollars par une proportion de 68 %. Ils ont ainsi rejeté l’idée de rénover les deux arénas de Fatima et de Havre-aux-Maisons.

Si un peu plus de 500 personnes signent le registre mardi, la Municipalité devra faire un référendum sur ce règlement d’emprunt ou le modifier.

La résidente des Îles, Louise Turbide, affirme d’entrée de jeu qu’elle n’est pas contre le projet, mais elle considère que les informations sont incomplètes avant de continuer avec ce projet si important.

Elle considère qu'il y a encore trop de nombreuses zones grises. « Après deux ans, les soumissions ne sont pas entrées encore. On ne sait pas combien ça va coûter. Il y a souvent des dépassements de coûts » dit-elle.

Le maire de la Municipalité des Îles-de-la-Madeleine, Jonathan Lapierre, rappelle qu'en 2015, les élus ont eu un mandat d’aller de l’avant avec le projet. « Mais il faut aussi respecter la volonté de la majorité et éviter qu’il y ait des frais inutiles qui [s’ajoutent], évidemment, en faisant un référendum à chaque fois qu’on va vouloir aller de l’avant avec le projet, ou franchir une étape supplémentaire. »

Il réplique aussi que les citoyens ont toujours eu l’heure juste au sujet des coûts du projet, tout en précisant que des étapes doivent être franchies une à la fois : « On ne peut pas dire : "on veut un complexe deux glaces et d’attendre que l’appel d’offres soit terminé, d’attendre qu’on ait terminé avec le gouvernement pour le pourcentage". Et revenir à la population pour dire : "voilà le coût final". On doit franchir un certain nombre d’étapes de façon parallèle. »

Le maire Lapierre assure que les gouvernements paieront une part, sans toutefois connaître le montant précis. Il estime que cette part s’élèvera aux deux tiers du projet et peut-être plus.

Les gens peuvent signer le registre toute la journée, mardi.

Le complexe multisports doit être construit à côté de la Polyvalente des Îles.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine