Retour

Ordre de la Gaspésie: interrogations sur le mode de sélection

Un membre du Musée de la Gaspésie, l'historien Jean-Marie Fallu, exprime un malaise face au mode de sélection des récipiendaires de l'Ordre de la Gaspésie.

Un texte de Brigitte Dubé

Il y a quelques jours, cinq citoyens de chacune des MRC du territoire ont reçu cet hommage, attribué pour leur participation active à l'essor de la région.

Bien qu’il salue l’initiative du Musée et la participation du monde municipal, Jean-Marie Fallu juge qu’il y a apparence de conflit d’intérêts. Il relève que les maires ont l’entière liberté de désigner les candidats et que, dans deux cas, les récipiendaires de cette année proviennent du milieu municipal. Il précise que les maires peuvent faire appel à un jury, mais qu’ils n’y sont pas obligés.

Pour Jean-Marie Fallu, le conseil d’administration du Musée s’est déresponsabilisé.

« Mon reproche ne se dirige pas vers les conseils des maires, mais vers le Musée qui fait preuve de laxisme », souligne-t-il.

Il estime par ailleurs que les médias ont entretenu une attitude complaisante face à la situation.

Pour une procédure plus limpide, l’historien suggère que les conseils des maires aient l’obligation de s’en remettre à un jury indépendant pour la sélection des candidatures.

Selon lui, les maires en fonction et les employés municipaux ne devraient pas être admissibles à l’Ordre. En outre, le public devrait être invité à soumettre des candidatures.

Un processus en rodage

L’Ordre de la Gaspésie a pris le relais du Prix Mérite culturel gaspésien, décerné de 1984 à 2004.

Invité à réagir, le vice-président du conseil d’administration du Musée, Yvan Landry, explique que l’Ordre de la Gaspésie est en rodage.

M. Landry précise qu’il parle en son nom et que son opinion n’engage pas le conseil d’administration pour le moment.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine