Retour

Orignal « mascotte » abattu : le chasseur se défend

Le chasseur qui a abattu l'orignal « mascotte » de Saint-René-de-Matane affirme avoir agi en toute légalité.

Nelson D'Astous, de Sainte-Félicité, et Édith Marceau sont les deux chasseurs qui apparaissent sur une vidéo qui a enflammé les médias cette fin de semaine. On les voit, vêtus de dossards, pointer une arme à feu sur un orignal à Saint-René-de-Matane, à quelques mètres de la route 195 et d'une habitation.

Joint au téléphone par Radio-Canada, Nelson D'Astous dit avoir agi en toute légalité en tirant sur la femelle orignal si près de la route. Il ajoute que lui et Mme Marceau sont secoués par les messages haineux qui circulent sur les médias sociaux au sujet de leur geste. M. D'Astous précise aussi qu'il ignorait qu'il s'agissait d'une bête chère aux yeux des citoyens de la région.

La femelle orignal circulait dans le secteur depuis le printemps et a été le sujet de reportages dans des médias. Des habitants de Saint-René-de-Matane la considéraient comme une mascotte.

La Sûreté du Québec confirme avoir ouvert un dossier. Aucune accusation n'a été déposée, mais les chasseurs s'exposent à un constat d'infraction. Les agents de protection de la faune n'ont pas retourné nos appels.

La vidéo où on voit les deux chasseurs tenir la femelle orignal en joue a été vue plus de 40 000 fois en 24 heures sur Facebook.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un tsunami de glace sème la panique!





Rabais de la semaine