Retour

Orignaux abattus et abandonnés dans le parc de la Gaspésie

Les agents de la faune demandent l'aide du public pour retrouver les auteurs de trois actes de braconnage survenus dans le parc de la Gaspésie, où il est interdit de chasser. Les bêtes ont été abattues et laissées sur place.

Une femelle orignal a été tuée par balle et retrouvée mercredi, au kilomètre 101. Deux autres orignaux ont été abattus les 21 et 25 octobre, le long de la route 299.

Richard Hamel, adjoint au soutien opérationnel pour la Direction Bas-Saint-Laurent-Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine, à la Protection de la faune, affirme que les trois cas montrent des similitudes.

Les témoins peuvent contacter le bureau de protection de la faune de Sainte-Anne-des-Monts, ou SOS Braconnage, au 1 800 463-2191. Les braconniers s'exposent à des amendes de 1800 $ par infraction.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine