Retour

Orléans Express demande 150 000 $ pour se rendre jusqu'à Percé

Orléans Express demande 150 000 $ pour le service d'autocar pour desservir le tronçon Grande-Rivière-Percé-Gaspé, selon le maire de Percé, André Boudreau.

Un texte de Jean-François Deschênes

L'entreprise propose que Transport Québec paie 75 % de la facture et que les deux MRC fournissent 35 000 $, précise le maire. L'horaire serait toutefois différent de ce qui était offert dans le passé. 

M. Boudreau considère cette offre acceptable, mais les autres élus de la région doivent donner leur accord. « De faire la boucle en fait jusqu'à Gaspé avec un horaire qui est modifié et qui est très intéressant pour la région. Très intéressant pour le milieu hospitalier, car c'est aussi ce qu'ils défendaient [CISSS] grandement à la commission. »

Depuis 2015, le service d'autocar à l'est de Québec a été réduit parce que ce circuit n'est pas rentable pour l'entreprise. Depuis les modifications, le transporteur ne dessert plus Percé.

Lors des présentations à la Commission des transports à l'Assemblée nationale, des usagers ont expliqué l'importance de l'amélioration de ce service pour la région.

De son côté, la multinationale Kéolis qui possède Orléans Express avait plus d'une fois ouvert la porte à un plus grand nombre de circuits moyennant un coup de pouce du gouvernement. Cependant, aucune demande officielle n'avait été formulée.

Le maire de Gaspé, Daniel Côté, se demande si c'Est aux municipalités de « financer une multinationale ? Si on ne le fait pas, Kéolis ne viendra pas. La Commission des transports ne forcera pas le transporteur non plus. »

D'autres informations à venir

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un enfant impressionne à la batterie dans le métro de New York





Rabais de la semaine