Retour

Parcs Canada resserre ses règles pour protéger les baleines dans le parc marin du Saguenay-Saint-Laurent

Parcs Canada resserre son Règlement sur les activités en mer dans le parc marin du Saguenay-Saint-Laurent, afin d'accroître la protection des mammifères marins et l'encadrement des activités pratiquées dans le secteur.

Un texte d'Evelyne Côté

Parmi les nouvelles mesures instaurées, la vitesse permise pour les bateaux circulant à l'embouchure du fjord du Saguenay sera réduite à 15 noeuds.

L'écologiste pour Parcs Canada Nadia Ménard explique que les bélugas, tout comme les bateaux, sont nombreux dans ce secteur.

La vitesse dans les zones d'observation demeure de 10 nœuds, comme il avait été établi dans l'ancien règlement, à moins que les bateaux se trouvent en présence d'une baleine qui est située à 200 ou 300 mètres d'eux.

De plus, un maximum de 10 bateaux sera toléré dans la zone d'observation des baleines. Auparavant, aucune limite ne régissait le nombre d'embarcations permises.

Les pilotes de bateau d'excursion et les guides de kayak devront également avoir une formation obligatoire sur le parc marin et réussir un examen annuel de connaissances pour obtenir une attestation.

Des ajustements prévus au Règlement

Nadia Ménard précise que Parcs Canada souhaitait apporter des ajustements au Règlement sur les activités en mer dans le parc du Saguenay-Saint-Laurent depuis son adoption, en 2002, et veut rester à l'avant-garde en matière de protection des mammifères marins.

Le parc marin du Saguenay-Saint-Laurent attire chaque année 400 000 visiteurs.

Plus d'articles