Retour

Partenariat entre la Commission scolaire du Fleuve-et-des-Lacs et la Fondation Mobilys

Après trois années à tester les services de la Fondation Mobilys dans certains de ses établissements, la Commission scolaire du Fleuve-et-des-Lacs a annoncé vendredi qu'elle étendait son partenariat avec l'OSBL sur l'ensemble de ses établissements.

Un texte de Jérôme Lévesque-Boucher

La Fondation Mobilys, un organisme de charité recevant des dons d'entreprises privées et du ministère de l'Éducation du Québec, utilise le numérique pour mobiliser les principaux acteurs du milieu éducatif.

L'OSBL utilise donc la plateforme Facebook et des infolettres personnalisées afin de faire rayonner les écoles dans leur milieu. Avec ce canal de communication rendu disponible aux établissements scolaires, ces derniers peuvent ainsi faire connaître les bons coups et les réalisations majeures de chacun. Chaque établissement a un gestionnaire nommé par la direction.

Pour Nicolas Arsenault, exploiter les médias sociaux pour communiquer avec les parents des élèves est devenu inévitable puisque 80 % des Québécois sont maintenant abonnés à Facebook. « On utilise quand même les infolettres si les gens le désirent, s'ils ne veulent pas être sur les médias sociaux », précise M. Arsenault.

Le PDG est d'ailleurs fier de présenter les chiffres d'un sondage sur l'appréciation des parents envers la Fondation Mobilys. 84% d'entre eux disent que la Fondation mobilise le personnel scolaire alors que 97% d'entre eux disent qu'elle met en valeur les projets et actions des élèves.

Une expertise bienvenue

Selon le directeur général de la Commission scolaire du Fleuve-et-des-Lacs, l'expertise de Mobilys est appréciée dans les établissements qui l'utilisent. Il ne cache pas que la venue de la Fondation pour soutenir les services des communications n'était pas un luxe.

Ce n'est pas d'hier que la Fondation est travaille au sein de la Commission scolaire afin de la valoriser sur les nouveaux médias. Deux écoles secondaires utilisent les services depuis maintenant trois ans. L'expérience ayant été concluante, la direction a pris la décision de munir l'ensemble des écoles de l'organisation des services de Mobilys.

Des coûts minimes

Pour chaque établissement, Mobilys doit investir 2500 $ afin d'y instaurer ses services. Toutefois, comme l'OBSL est un organisme de charité, il peut recueillir des dons de partenaires privés et du ministère de l'Éducation. Ce faisant, les coûts sont moindres pour les établissements scolaires.

Mobilys soutient que le partenariat avec la Commission scolaire a déjà résulté en 7000 membres supplémentaires sur son réseau. 1257 publications ont été faites afin de promouvoir les écoles.

Plus d'articles

Commentaires