Retour

Pas d'argent supplémentaire pour célébrer le 150e de la Confédération

Ottawa n'a pas prévu d'argent supplémentaire dans le budget de Parcs Canada pour célébrer le 150e anniversaire de la Confédération canadienne.

Le directeur unité de gestion pour la Gaspésie de Parcs Canada, Stéphane Marchand, qui s’occupe des trois sites du Bas-Saint-Laurent et de la Gaspésie, ne s'inquiète pas et puisera les ressources à même le budget annuel. 

Le directeur fait le choix de mettre des projets à long terme de côté pour se concentrer sur la fête de 2017.

On fait le choix d’orienter nos budgets en fonction des priorités et ça peut vouloir dire dans certains cas qu’on repousse certains projets qu’on pouvait avoir envisagés.

Stéphane Marchand, directeur unité de gestion pour la Gaspésie, Parcs Canada,

Entre 10 et 15 personnes devraient s’ajouter aux employés des trois sites du Bas-Saint-Laurent et de la Gaspésie.

Les équipes travaillent à la programmation qui sera dévoilée ce printemps.

Inquiétudes

La Société pour la nature et les parcs (SNAP) du Canada s'inquiète des possibles impacts d'une augmentation de l'achalandage dans les parcs nationaux sans ressources supplémentaires. D’autant plus que depuis le 1er décembre 2016, 1,9 million de cartes d’entrée gratuite ont été commandées en ligne et Parcs Canada s’attend à tripler ce nombre.

Le directeur général de la SNAP Québec, Alain Branchaud, s’inquiète de l’impact de ce grand nombre de visiteurs sur les sites naturels protégés s’il n’y a pas de ressources supplémentaires. « Il est possible qu'une augmentation des visiteurs ait un impact sur le respect des règles au niveau des sentiers. »

Stéphane Marchand assure que les équipes travaillent à minimiser ces impacts. « On veut essayer de répartir les visiteurs sur d’autres périodes où il y aurait un moins grand achalandage donc, à ce moment-là, on réduit un peu l’impact. »

De notre côté on fait un suivi de nos écosystèmes et on devrait être en mesure d’évaluer les impacts, s’il y a lieu, de cette hausse d’achalandage-là, l’année prochaine.

Stéphane Marchand, directeur unité de gestion pour la Gaspésie, Parcs Canada,

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine