Retour

Pas d'estrades permanentes à la nouvelle piscine de Sept-Îles

Des spectateurs qui assistent à la finale régionale de natation des Jeux du Québec au complexe aquatique de Sept-Îles, samedi, s'interrogent sur le nombre insuffisant de places assises.

Un texte de Charles Alexandre Tisseyre

La nouvelle piscine de 16 millions de dollars accueille une compétition de natation pour la première fois depuis son ouverture en février.

Au total, 132 nageurs venus de partout sur la Côte-Nord se disputent les honneurs dans quatre catégories d'âge différentes.

Une spectatrice de Sept-Îles, Michèle Saint-Laurent, qui assiste à l'événement debout, craint qu'il n'y ait pas assez de gradins. Un père de Fermont abonde dans le même sens, tandis qu'une mère de Pessamit est d'avis qu'il pourrait y avoir plus de bancs à la disposition des visiteurs.

Le complexe aquatique ne possède pas d'estrades permanentes, mais deux gradins mobiles ont été aménagés pour cette finale régionale. L'un se trouve derrière une baie vitrée au niveau de la piscine :

L'autre ensemble de sièges a été installé sur la mezzanine.

Suffisant pour la finale régionale

Pour sa part, le directeur de la finale régionale, Philippe St-Arnaud, estime que les installations pourront bien accommoder les spectateurs qui assistent à l'événement. « Puisque c'est juste la région, c'est faisable. Il y a un bel espace sur la mezzanine », dit-il.

Philippe St-Arnaud se réjouit par ailleurs de la qualité des installations pour les nageurs. « Ils adorent quand l'eau est très froide, parce que ça donne de meilleurs temps. On peut se permettre cela ici, ce qui est plus difficile à l'école Jean-du-Nord ».

Dix nageurs seront sélectionnés pour représenter la Côte-Nord aux Jeux du Québec cet été. 

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine