Retour

Pas de chirurgien à Matane : une situation temporaire, assure le CISSS

La direction du Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) du Bas-Saint-Laurent dit poursuivre ses démarches pour trouver un chirurgien dépanneur qui assurerait la garde à l'hôpital de Matane pendant la période des Fêtes. Elle assure que la fermeture du bloc opératoire est temporaire.

Le bloc opératoire est fermé depuis mercredi matin en raison du manque de ressources sur place, et ce, jusqu'au 3 janvier. Les chirurgiens réguliers sont en vacances et le CISSS peine à trouver un médecin remplaçant. Les patients qui ont besoin d'une intervention chirurgicale d'urgence ainsi que les femmes qui accouchent sont transférés à l'hôpital de Rimouski.

Le député de Matane-Matapédia, Pascal Bérubé continue de réclamer l’intervention du ministre de la Santé, Gaétan Barrette.

Il craint que cette situation dite « temporaire » ouvre la porte à une centralisation des services de chirurgie à Rimouski. Une affirmation que réfute le docteur Jean-Christophe Carvalho, directeur des services professionnels du CISSS du Bas-Saint-Laurent.

Ce dernier dit avoir une directive claire de la part du ministère de la Santé de conserver l'ensemble des blocs opératoires. « On a essayé de couvrir la garde avec deux chirurgiens, mais ça n'a pas fonctionné, se désole-t-il. On en avait un troisième pour les 31 décembre, 1er et 2 janvier, mais ça n'a pas fonctionné », explique M. Carvalho.

Malheureusement, je ne suis pas en mesure de concrétiser les offres qu'on reçoit actuellement, parce que ça devient très complexe pour les chirurgiens de se déplacer à Matane.

Jean-Christophe Carvalho, directeur des services professionnels du CISSS du Bas-Saint-Laurent

Le docteur Carvalho indique qu'il s'agit d'une situation exceptionnelle, bien qu'il soit déjà arrivé dans le passé qu'un service de l'hôpital de Matane soit à découvert.

Il affirme que toutes les précautions sont prises pour assurer un transfert sécuritaire des patients, dans un délai de deux à trois heures, selon la gravité du cas.

D'après les informations de Geneviève Génier Carrier.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Toute la vérité sur la Vierge





Concours!



Rabais de la semaine