Retour

Pas de suivi à la pétition pour améliorer les soins de santé en Matanie

La Commission de la santé et des services sociaux a refusé de faire un suivi formel de la pétition qui demandait de faciliter le remplacement des spécialistes en santé dans toutes les régions de la province.

Un texte de Jean-François Deschênes

Un total de 1860 noms se retrouvaient sur la pétition électronique et en format papier assure le député de Matane-Matpédia Pascal Bérubé.

Selon lui, les membres de la commission ont expliqué que le projet de loi 130 allait régler le problème de remplacement des spécialistes dans les régions.

Pour le député Bérubé, il s’agit d’une décision politique « La majorité libérale a décidé de voter contre le suivi. »

La pétition demandait que soit abolie la règle qui oblige un spécialiste à assurer un service dans un rayon de seulement 70 kilomètres de son lieu de travail. Les signataires exigeaient qu'elle soit plutôt étendue à toute la région. « Je suis déçu de cette procédure et il faut savoir que de façon générale, à chaque fois qu’il y a un suivi en commission, c’est toujours des refus pour à peu près toutes les pétitions. »

Pour les initiateurs du document, il s’agit d’une question de sécurité pour les usagers.

Le gouvernement a maintenant 30 jours pour faire le suivi et répondre à la pétition.

Pascal Bérubé veut poursuivre les démarches pour améliorer les soins de santé dans l’est du Bas-Saint-Laurent.

Plus d'articles

Commentaires