Retour

Pêche au bar rayé : l'engouement se poursuit en Gaspésie

La pêche au bar rayé continue d'attirer de nombreux adeptes en Gaspésie. Il s'agit du seul endroit au Québec où elle est autorisée.

Depuis 2013, les ventes liées à la pêche au bar rayé doublent chaque année à la boutique Rhéal Pitre Sports. C'est que la pêche est de nouveau permise depuis trois ans.

Pour le propriétaire, il est clair que ce type de pêche entraîne des retombées économiques importantes dans la baie des Chaleurs. « Les gens se déplacent des grands centres pour venir pêcher », soutient Alain Pitre.

Entre 2014 et 2015, le nombre de pêcheurs a augmenté de 25 %. Le ministère de la Faune dénombre aussi plusieurs demandes de permis de guide de pêche au bar rayé.

Adrénaline

De Gaspé à Carleton, des centaines de pêcheurs taquinent le bar. Yannick L'Heureux a fait la route de l'Estrie jusqu'en Gaspésie. Le jeune Alexy a pêché son premier bar rayé. « J'ai toujours pêché, depuis que j'ai 4-5 ans, avec mon père. Puis là, je voulais initier mes jeunes », explique Yannick L'Heureux. 

L'adrénaline et la facilité d'accès à cette pêche du côté sud de la péninsule gaspésienne forment une combinaison gagnante pour la création d'un véritable succès.

La capture et la possession d'un bar rayé par jour est permise jusqu'au 25 août. Même lorsque la capture est autorisée, les pêcheurs ne peuvent être en possession que d'un seul bar rayé.

La saison se poursuivra jusqu'au 30 septembre avec remise à l'eau obligatoire.

D'après les informations de Léa Beauchesne.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine