Retour

Pêche au homard retardée à dimanche aux Îles-de-la-Madeleine

Pêches et Océans reporte le début de la pêche au homard à dimanche 5 h, en raison de mauvaises conditions météorologiques combinées à l'ensablement d'un des ports de pêche. 

Un texte de Joane Bérubé

Des relevés de Pêches et Océans démontrent un ensablement important au quai de Pointe-aux-Loups. Des travaux de dragage doivent être exécutés avant de permettre l'ouverture de la pêche.  La levée des casiers sera autorisée à partir de lundi, 2 mai.

Le directeur de secteur à Pêches et Océans Canada, Luc Boucher, explique qu'il s'agit d'une situation récente qui pourrait occasionner des problèmes de sécurité, « dans un contexte houleux ou dans un contexte de bateaux chargés de casiers comme c'est le cas lors du début de la pêche au homard », précise M. Boucher.

Pêches et Océans Canada avait prévu de réévaluer la situation samedi matin.  Le ministère a finalement décidé d'annuler toute sortie pour la journée de samedi en raison de la force des vents qui soufflent sur l'archipel. 
 
Selon les prévisions météorologiques, il pourrait y avoir dimanche une fenêtre de temps sans vent important.

Un événement attendu

Au total, 325 bateaux sont prêts à prendre le départ pour la 141e mise à l'eau des casiers de homard aux Îles-de-la-Madeleine, dont 111 bateaux au quai de Grande-Entrée, le principal port de débarquement du homard. Cette année, 16 nouveaux capitaines vivront leur première expérience. Le comédien et amateur de pêche, Gaston Lepage est l'invité d'honneur, À la Vigie, lors de la mise à l'eau.

Prix toujours en négociation

Par ailleurs, les discussions se poursuivent toujours entre l'Office des pêcheurs de homard des Îles de la Madeleine et l'Association québécoise de l'industrie de la pêche.
Selon le porte-parole de l'Office des pêcheurs, Claude Régnier, il y a eu échange de propositions durant les derniers jours et une conférence téléphonique est prévue vendredi soir. 

L'Office des pêcheurs se montre optimiste et croit parvenir à une entente au cours des prochains jours. 

 L'an dernier, les pêcheurs des Îles régis par un plan conjoint avec les industriels ont obtenu 5,85 $ la livre au débarquement.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un enfant impressionne à la batterie dans le métro de New York





Rabais de la semaine