Percé compte profiter de la faiblesse du dollar canadien pour attirer encore plus de Québécois et de visiteurs d'autres provinces canadiennes cet été. Un sondage de la firme Léger commandé par CAA-Québec montre que les destinations canadiennes, y compris la Gaspésie, auront la cote cette année. 

Dans ce village emblématique de la Gaspésie, des travailleurs ont complété vendredi les travaux temporaires pour rouvrir une partie du quai. Cette infrastructure est incontournable pour les touristes venus pour la mer et l'air salin.

Percé accueille en moyenne 500 000 visiteurs par année, qui viennent admirer son bord de mer et sa vue imprenable sur le rocher Percé. Cette année, le village touristique fait le pari qu'il n'y a pas seulement son célèbre rocher, sa promenade et son quai pour charmer les touristes.

Dès la fin juin, le projet de Géoparc va faire découvrir la richesse géologique du Mont-Saint-Anne. C'est le type d'expérience que recherchent les touristes européens avides de grands espaces.

Percé se tourne aussi vers les courses de longue distance pour attirer les sportifs et offre également un circuit historique aux visiteurs. Avec l'aide d'une application mobile ou d'un appareil du bureau d'information touristique, ils pourront découvrir le village sous l'angle historique.

La directrice de l'Office du tourisme du Rocher-Percé, Émilie Desbois, explique aussi que les familles sont maintenant autant ciblées que les jeunes. 

Si elle tente de diversifier son offre touristique, Percé attend tout de même de recevoir des fonds de Québec et Ottawa pour la réfection de ses infrastructures. 

D'après le reportage de Martin Toulgoat

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine