Retour

Perséides : un ciel couvert a limité le nombre d'observations au Bas-Saint-Laurent

L'observation des Perséides au Bas-Saint-Laurent a été plutôt difficile cette année. Le temps couvert a limité fortement le spectacle.

Un texte de Richard Lavoie

Malgré tout, l'astronome amateur de l'observatoire Aster de Saint-Louis-du-Ha-Ha, Marc-André Paradis, est satisfait de l'achalandage lors du Festival des Perséides qui a pris fin samedi.

L'organisme d'observation scientifique organisait pour l'occasion des activités afin d'expliquer le phénomène des étoiles filantes.

Le porte-parole d'Aster n'hésite pas à parler d'une très bonne année.

Les visiteurs ont été nombreux aussi sous les planétariums gonflables installés à Dégelis et au cégep de Rivière-du-Loup.

Les amateurs de science ont également eu accès au télescope de la station Aster. Toutefois, le ciel plutôt couvert a limité le nombre et la qualité des observations selon Marc-André Paradis.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine