Retour

Petrolympic à la ZEC : les Métis du Bas-Saint-Laurent prêts à agir

Les Autochtones de la nation métisse au Bas-Saint-Laurent se disent prêts à bloquer des projets d'exploration pétrolière potentiels dans la ZEC du Bas-Saint-Laurent.

Un texte de Laurence Gallant

Une entreprise pétrolière, Petrolympic, veut faire des forages exploratoires sur le territoire de la ZEC. Or, des Autochtones et des Métis revendiquent certains droits sur ce territoire.

Le chef honoraire de la nation malécite du Québec et porte-parole de Nation Métis Québec sur le Bas-Saint-Laurent, Claude Aubin, affirme qu'ils n'ont pas été mis au courant du projet, et qu'ils devront être consultés :

Les Autochtones et les Métis du Bas-Saint-Laurent prétendent avoir des droits sur le territoire de la ZEC. Claude Aubin, pour sa part, mentionne qu'il est en son devoir de protéger son territoire :

Claude Aubin dénonce le manque de transparence de l'entreprise Petrolympic : « On dirait que c'est quelque chose qui est fait sans que personne ne le sache. »

 « Avant d'effectuer quoi que ce soit, il faut quand même qu'il y ait une certaine consultation », nuance le porte-parole. Il rappelle d'autre part que les Malécites ont une position très négative sur la question de l'oléoduc d'Énergie Est.

La pétrolière a fait part de ses intentions à des représentants de la ZEC, à des propriétaires de chalets ainsi qu'à la MRC de la Mitis la semaine dernière.

« Je suis convaincu que les Premières Nations du coin devront par obligation être consultées. Ça touchera pas seulement les Métis, les Malécites, ça va aussi toucher les Micmacs et ensuite de ça, imaginez-vous, ça va toucher l'ensemble de la population sur le territoire du Bas-Saint-Laurent », soutient le porte-parole pour le Bas-Saint-Laurent de Nation Métis Québec et chef honoraire de la nation malécite du Québec.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine