Retour

Peu d'entrées payantes, mais pas d'inquiétudes à Berceau du Canada

Le président de la Corporation Gaspé, Berceau du Canada, Pascal Denis, ne s'inquiète pas du faible taux de vente de billets d'entrée sur le site touristique au bord de l'eau, à sa première année d'exploitation. Seulement une centaine de personnes en 2015 ont payé pour visiter le site qui a coûté 17 millions de dollars à construire. L'organisme se donne cinq ans pour atteindre la rentabilité.

Un texte de Jean-François Deschênes

M. Denis explique que les travaux importants qui avaient lieux sur le boulevard ont empêché les visiteurs de se rendre au site. Il croit que les choses vont s'arranger cet été.

« Parce qu'évidemment, il y avait beaucoup de bruits et énormément de travaux. Même l'accès au site était très, très difficile donc on s'attendait un peu à ce type d'affluence là. »

Pascal Denis demeure toutefois modeste pour les prévisions de 2016. Il prévoit tout au plus 600 entrées payantes pour les deux mois d'activités. Cependant, le président précise que le nombre de visiteurs qui fréquenteront le site sans payer se comptera en millier.

« Donc on va utiliser le site à son plein potentiel tant au niveau de l'interprétation [...] mais aussi sous forme d'un site populaire. »

M. Denis précise que Berceau du Canada est devenu par la force des choses un espace où les gens se rassemblent. De nombreuses activités extérieures seront organisées comme des soirées musicales et des présentations de films.

Écoutez l'entrevue de Pascal Denis lors de l'émission Bon pied, Bonne heure! avec Yves Larouche (à venir)

Autonomie financière

Pascal Denis se donne cinq ans pour atteindre l'autonomie financière.

Présentement, sur les 150 000 $ dont a besoin l'organisme pour gérer le site, 100 000 $ sont donnés en subvention. Il faut donc trouver 50 000 $ en revenu autonome.

Pour y arriver, le président prévoit entre autres rendre plus accessibles les produits alimentaires en offrant des produits à l'extérieur. Il a aussi doublé la superficie de la boutique souvenir. Le nombre de jours d'ouverture du site passera de cinq à sept jours.

Berceau du Canada a été construit sur le site de la Pointe O'Hara, qui a été le théâtre de nombreux événements historiques. L'endroit propose des rencontres avec des personnages, ainsi que des activités culturelles et de nature maritime.

Plus d'articles

Commentaires