Retour

Plage fermée à Dégelis : le maire est mécontent

À la suite de la fermeture de la plage municipale de Dégelis, la semaine dernière, le maire Normand Morin se questionne sur la période durant laquelle les analyses ont été effectuées à la plage municipale.

Le ministère du Développement durable, de l'Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques a procédé aux analyses après les pluies diluviennes qui se sont abattues sur la région, la semaine dernière. 

La plage est fermée en raison d'une contamination bactériologique qui excède la norme.

« La période où les tests ont été faits est questionnable, parce que ça a été fait le 22 juillet. Il n'y a pas eu de tests pour Cabano et Notre-Dame-du-Lac, et le lac a monté d'un pied. Beaucoup de sédiments se sont ramassés effectivement au niveau du lac, et l'eau n'était pas nécessairement transparente. Quand il y a des pluies majeures, c'est normal que ça donne ce type de résultat. »

Selon Jules Boulanger, directeur régional, centre de contrôle environnemental Bas-Saint-Laurent - Gaspésie, il faut échantillonner quand même parce que c'est une condition réelle de l'eau. « Cet été, indique-t-il, s'il avait fallu échantillonner des semaines où il n'y a pas de pluie, on n'aurait échantillonné aucune plage. »

La plage pourrait rouvrir dès mercredi

Des experts du ministère de l'Environnement ont réalisé des tests lundi et s'ils sont négatifs, la plage pourrait rouvrir dès mercredi. Des fientes de bernaches ont été observées lors de l'analyse le 22 juillet. Elles auraient donc pu être entraînées par les fortes de pluies.

Selon le maire, quelqu'un sur le territoire s'est lancé dans l'élevage de bernaches, il y a quelques années. Laissées en liberté, les bernaches auraient fait leur nid dans la région et s'installeraient sur la plage à l'occasion.

La municipalité de Dégelis, de même que celle de Cabano, est en discussion avec le ministère fédéral pour trouver des solutions au problème.

Le maire de Dégelis mentionne que la population et les touristes peuvent se rendre à la piscine municipale pour se baigner. Pour l'instant, les conséquences sont minimes pour les commercants à proximité. La pluie aurait fait fuir les baigneurs de toutes façons, selon eux.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une tempête de neige au Colorado rend la conduite difficile





Rabais de la semaine