Retour

Plan d'intervention demandé contre la tordeuse des bourgeons de l'épinette

La Fédération des producteurs forestiers du Québec demande un plan d'intervention contre la tordeuse des bourgeons de l'épinette qui inclut les forêts privées et les forêts publiques.

Les producteurs forestiers n'ont pas les connaissances ni l'argent nécessaire pour reconnaître l'ampleur des dommages et se battre contre l'insecte ravageur, affirme le regroupement.

Les coûts pour contrer la crise sont importants pour les producteurs forestiers, ajoute M. Côté. Pour constater l'ampleur des dommages, il faudrait qu'un ingénieur visite les terres des producteurs forestiers. Quant à l'arrosage par avion, il en coute environ 100 $ par hectare.

Pas assez de scieries pour traiter le bois ?

Il n'y aurait d'ailleurs pas assez de scieries au Québec pour traiter le bois contaminé provenant des terres publiques et privées, croit Marc-André Côté. 

La crise de la tordeuse des bourgeons d'épinette touche plus de 12 500 producteurs forestiers au Bas-Saint-Laurent et 5000 en Gaspésie.

D'après les informations de Marie-Josée Paquette-Comeau

Plus d'articles

Commentaires