Retour

Pluie abondante : une douche froide pour les agriculteurs

Le président l'Union des producteurs agricoles (UPA), Gilbert Marquis, affirme que les précipitations abondantes tombées dans la région au mois de juin risquent d'avoir un impact très négatif sur la première récolte de foin dans la région.

Un texte de Julie Tremblay

Gilbert Marquis mentionne que les champs sont gorgés d'eau puisqu'il pleut presque sans arrêt depuis deux semaines. Il explique que la pluie affecte la qualité du foin qui est cultivé pour nourrir les bêtes : « sans soleil, il n'y a pas de protéines dans le foin, dit-il, et pas d'énergie non plus. »

Le président de l'UPA ajoute qu'une récolte de foin de mauvaise qualité pourrait entraîner des frais supplémentaires pour les agriculteurs, qui devront acheter des intrants alimentaires pour nourrir leurs bêtes.

Programme de drainage réclamé

Gilbert Marquis réitère que le gouvernement du Québec doit accorder une aide financière suffisante aux agriculteurs pour qu'ils puissent installer des drains agricoles dans leurs champs. Il mentionne que tout le monde en tirerait un avantage, notamment la Financière agricole qui sauverait de l'argent en indemnisation. 

Il souligne que le gouvernement a accordé cinq millions de dollars pour un programme de drainage et de chaulage dans son dernier budget. Il déplore toutefois que Québec n'ait pas encore défini clairement son programme, de sorte que les agriculteurs ne peuvent en profiter.

L'ajout de nouvelles stations-météo pour calculer les indemnisations qui seront versées aux agriculteurs en vertu de l'assurance-récolte devrait donner un coup de pouce aux agriculteurs. Gilbert Marquis ajoute que ce sera l'occasion de voir si elles fonctionnent convenablement.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine