La Fondation canadienne pour l'innovation (FCI) et le gouvernement du Québec ont conjointement remis près de trois quarts de millions de dollars à l'Institut des sciences de la mer de Rimouski (ISMER) pour l'acquisition d'équipements de pointe en océanographie.

Plus de la moitié du montant, soit 486 600 $, servira à l’achat d’une plate-forme de carottage unique au pays. Elle permettra d’étudier les fonds marins et leurs sédiments grâce aux prélèvements de carottes de 10 à 30 mètres.

Dans un deuxième temps, l'Institut fera l’acquisition d’un système de marquage satellite pour les grands poissons, au coût de 315 400 $.

Cet équipement améliorera le prélèvement de données sur le flétan de l’Atlantique Nord-Ouest, notamment, ce qui permettra d’accroître sa valeur commerciale.

Ces équipements de pointe s’ajouteront aux infrastructures de recherche de l’ISMER.

Dans un communiqué, la directrice de l’Institut, Ariane Plourde, indique que « ces nouveaux équipements sont des outils essentiels pour faire avancer les connaissances et positionnent l’ISMER comme un leader dans les domaines de la géologie marine et des pêcheries ».

Plus d'articles

Vidéo du jour


Recettes de Noël - Ragoût de boulettes de dinde et épinards