L'état d'urgence a été déclaré à Pohénégamook, où plus de 75 résidences ont été évacuées par mesure préventive en raison des fortes pluies qui se sont abattues sur la région mardi. Des rivières sont sorties de leur lit, emportant avec elles plusieurs tronçons de rue. 

Le comité d'urgence de la Ville de Pohénégamook, la Sécurité civile, le ministère des Transports, la Sûreté du Québec, le CISSS du Bas-St-Laurent, la Croix-Rouge ainsi que les dirigeants du CN sont sur place.

Selon André Cantin, d'Environnement Canada, il est tombé 60,8 mm de pluie dans la journée de mardi, dont 30 mm en une heure. M. Cantin affirme que cette pluie s'ajoute aux averses de samedi, 10 mm, et à celles de lundi, où il est tombé entre 30 et 40 mm de pluie.

La situation revient toutefois à la normale avec la fin des averses. Mardi, les personnes évacuées ont été reconduites du point de ralliement, soit le Centre culturel Léopold-Plante.

La plupart des gens ont toutefois trouvé refuge auprès de la famille ou d'amis.  Quelques résidents ont par contre été pris en charge par les services d'urgence.

Selon Marie-Ève Dufour, de la Sécurité civile, les équipes aident maintenant les personnes évacuées à réintégrer leur domicile. Seules quelques résidences ont été inondées, rapporte Mme Dufour.

Plusieurs dommages

Les équipes sur le terrain évalueront les dommages au cours des prochaines heures, mais la Ville indique qu'il y a plusieurs bris sur les routes et des problèmes d'érosion sévère dans plusieurs secteurs.

Des routes du quartier Saint-Éleuthère sont fermées, dont la rue Saint-Laurent, la rue des Pignons, la rue de l'Église et le Vieux-Chemin de même qu'une portion de la rue Saint-Vallier. Des équipes s'affairent à contenir les crues.

La Municipalité conseille fortement à la population d'éviter les déplacements afin de faciliter le travail des premiers répondants.

Les autorités recommandent aussi aux résidents victimes des inondations de prendre des photos des dommages causés à leur maison.

La voie ferrée du CN à Pohénégamook a été inspectée et déclarée sécuritaire.

Lors d'un point de presse en matinée, la mairesse a tenté de rassurer la population évacuée quant à son retour à la maison.

Impossible pour l'instant d'évaluer les coûts des dégâts, mais déjà, le ministre responsable de la région et député de Rivière-du-Loup-Témiscouata, Jean D'Amour, évoque la possibilité d'accorder une aide financière d'urgence.

Par voie de communiqué, la ministre de la Sécurité publique, Mme Lise Thériault, annonce que les sinistrés de la ville de Pohénégamook seront admissibles au Programme général d'aide financière lors de sinistres réels ou imminents.

Ce programme prévoit une aide de dernier recours pour les dommages des particuliers qui ne peuvent être couverts par une assurance et couvre les dépenses des municipalités quant au déploiement de mesures préventives temporaires, de mesures d'intervention ou de mesures de rétablissement.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


10 métiers vraiment étranges





Rabais de la semaine