Retour

Possibles voies de fait sur des aînés : début de l'enquête préliminaire

L'enquête préliminaire des trois coaccusés pour de possibles voies de fait dans l'ancienne Résidence Sainte-Hélène a débuté jeudi matin au palais de justice de Rivière-du-Loup.

D'après les informations de Patrick Bergeron

La propriétaire de la résidence, Ginette Landry, son conjoint, Yves Tardif, ainsi qu'une employée de la résidence, Sylvie Dumais, ont été arrêtés en avril dernier relativement à cette affaire, qui a suscité la consternation à Sainte-Hélène-de-Kamouraska.

Les trois individus font face à six chefs d'accusations de voies de fait sur des bénéficiaires de la résidence. Un chef d'accusation de harcèlement criminel a aussi été retenu contre Yves Tardif.

De nombreux témoins doivent être entendus au cours de l'enquête préliminaire. Un interdit de publication nous empêche cependant de divulguer les propos tenus lors de cette audience.

Le procès se poursuit cet après-midi.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Toute la vérité sur la Vierge





Concours!



Rabais de la semaine