La CTMA des Îles-de-la-Madeleine reçoit 65 000 $ de subvention de Transport Québec pour améliorer son empreinte écologique. Le projet total est estimé à 130 000 $.

L'entreprise a fait appel à la firme GHGES Marine Solutions de Québec, qui analysera l’ensemble des dépenses énergétiques effectuées sur chacun des trois navires.

Le directeur des opérations maritimes de la CTMA, Mario Landry, explique que tous les éléments seront examinés : « Ça peut être de l'isolation, des remplacements d'équipements, comme des pompes des compresseurs. »

Sur le CTMA Traversier, on pourrait par exemple installer un récupérateur de chaleur des tuyaux d'échappement des moteurs.

« Dans les tuyaux d'échappement, indique Mario Cyr, on sait qu'il y a énormément de chaleur qui est envoyée dans l'atmosphère, avec un récupérateur de chaleur on pourrait produire de l'eau chaude sur le navire pour l'année, à même la chaleur qu'on perd par les tuyaux d'échappement, et chauffer également le navire une grosse partie de l'année quand même et pour le même coût. »

Ces modifications devraient entraîner des économies d’énergie et une réduction des gaz à effet de serre.

La CTMA espère toujours faire construire de nouveaux navires avec l'aide des gouvernements fédéral et provincial, d’ici les cinq prochaines années.

Plus d'articles

Commentaires