Retour

Poursuite policière mortelle à Cacouna : aucune accusation du DPCP

Le Directeur des poursuites criminelles et pénales (DPCP) ne portera pas d'accusation dans le dossier de la poursuite policière mortelle survenue à Cacouna, en janvier 2015.

Le DPCP conclut que les deux policiers de la Sûreté du Québec impliqués dans cet événement n'ont commis aucune infraction criminelle.

Le 20 janvier 2015, un conducteur de 59 ans a perdu la vie après avoir fui une intervention policière à son endroit. Sa minifourgonnette est entrée en collision avec un véhicule lourd sur l'autoroute 20. Les policiers qui avaient enclenché une poursuite ont vu l'accident de loin.

Le DPCP est d'avis que les deux policiers n'ont pas contribué à la collision. Il estime que leur intervention était légale, puisqu'ils avaient des motifs raisonnables de croire que l'homme conduisait sous l'effet de l'alcool.

Selon le DPCP, les policiers avaient le devoir d'assurer la sécurité et la vie des personnes.

Une enquête indépendante avait été confiée au Service de police de la Ville de Québec pour faire la lumière sur cette affaire.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine