Retour

Premier test dans des conditions de glaces échoué pour le F.-A.-Gauthier

Le traversier F.-A.-Gauthier, qui effectue la liaison entre Matane, Baie-Comeau et Godbout, est demeuré à quai dimanche, forçant l'annulation d'une troisième traversée depuis le 7 février.

Un texte de Michel-félix Tremblay

Le navire n'a pas quitté Matane comme prévu parce que le test en conditions de glaces effectué un peu plus tôt n'a pas été concluant. Selon Maryse Brodeur de la Société des traversiers du Québec (STQ), cet autre problème technique concerne le système de refroidissement à l'eau de mer. C'est la première fois que le F.-A. Gauthier effectuait de tels tests dans les glaces, celles-ci étant plutôt rares dans le Saint-Laurent depuis le début de l'hiver. 

Annulation pour des raisons de sécurité

Le système de refroidissement des moteurs ne fonctionnant pas correctement, les moteurs du F.-A. Gauthier ne pouvaient être aussi performants. Environ 30 minutes avant le départ, le capitaine a donc pris la décision, pour des raisons de sécurité, d'annuler le seul aller-retour entre les deux rives prévu à l'horaire dimanche.

La STQ demande aux usagers de se présenter au quai de Matane lundi pour la traversée de 8 h, mais impossible d'affirmer hors de tout doute que le traversier quittera à destination de Godbout.

Un problème connu 

Lorsque le navire construit au chantier Fincantieri de Castellammare di Stabia en Italie a traversé l'Atlantique, l'équipage a constaté un problème avec le système de refroidissement à l'eau de mer. La solution mise au point par le constructeur s'était avérée efficace jusqu'aux tests de dimanche.

Des dizaines de travailleurs touchés

La traversée du dimanche entre Matane et Baie-Comeau est utilisée par bon nombre de travailleurs de la rive sud qui sont à l'emploi des industries de la Côte-Nord. C'est la deuxième fois en autant de semaines où certains d'entre-eux devront se rendre sur l'autre rive en effectuant un détour par Québec, soit à plus de 800 km, alors que leur destination n'est qu'à 60 km en ligne droite du port.

Dimanche soir, le billet d'avion entre Mont-Joli, situé à environ 65 km de Matane, et Baie-Comeau se vendait 608 $, aller seulement.

D'après les informations de Michel-Félix Tremblay

Plus d'articles