Retour

Première livraison de matières premières à Ciment McInnis

Un premier chargement de gypse au terminal de Port-Daniel a été livré à la cimenterie de Port-Daniel-Gascons.

Le vraquier Algoma Mariner avec à son bord 19 000 tonnes de gypse en provenance de la Nouvelle-Écosse était bien visible jeudi depuis le village, même si les curieux n’ont pu approcher le terminal pour des raisons de sécurité. Quatre autres livraisons sont attendues d’ici la mi-décembre.

À Port-Daniel-Gascons, les gens interviewés étaient généralement contents de voir ce premier navire accoster au terminal.

C’est un plus dans la municipalité. Tant mieux si tout peut bien marcher.

Un citoyen de Port-Daniel-Gascons

« C’est le premier bateau qui arrive après deux ou trois ans de construction. Ça commence », lance un citoyen venu prendre des photos. Une dame souligne toutefois que de chez elle, le paysage a bien changé depuis l’installation de la cimenterie dans le décor. « Ce n’est pas très joli », commente-t-elle.

Toutefois, dans l’ensemble, les gens de Port-Daniel-Gascons étaient plutôt satisfaits d’apercevoir ce premier bateau de chargement. « Ce qu’on vit aujourd’hui, c’est la concrétisation du projet », souligne un quidam. « C’est sûr que pour nous ça veut dire de l’ouvrage en masse », ajoute un autre.

Pendant que Ciment McInnis se félicite de ce premier débarquement dans l’anse McInnis, le groupe Environnement Vert Plus estime qu’il s’agit d’un « triste jour pour la démocratie ».

Le porte-parole du groupe, Pascal Bergeron, a rappelé que la construction et la mise en service de la cimenterie ont été effectuées sans consultation publique et que plusieurs demandes d’information du groupe sont restées sans réponse.

Environnement Vert Plus s’inquiète notamment des rejets de l’usine qui sera alimentée par du coke de pétrole.

Avec les informations de Léa Beauchesne

Plus d'articles

Vidéo du jour


Recettes de Noël - Ragoût de boulettes de dinde et épinards