Retour

Présence de débris au Lac des Rapides de Sept-Îles

À Sept-Îles, les personnes qui fréquentent le centre de plein air du Lac des Rapides déplorent la présence des débris de l'ancien chalet, dont la démolition a été complétée la semaine dernière.

Des morceaux de bois et de métal sont empilés dans le stationnement du centre de plein air. Certains amateurs de ski de fond et de raquette se demandent pourquoi la ville tarde à les ramasser.

La Ville de Sept-Îles soutient qu'elle a commencé récemment à ramasser les débris et que les travaux seront complétés la semaine prochaine.

Jusqu'à présent la présence des débris n'a pas causé d'inconvénient majeur. Mais les amateurs de plein air ont hâte que le site soit nettoyé. « Je vois que c'est des barrières de la Ville de Sept-Îles. J'ai remarqué qu'ils sont en train de trier. Ils mettent le métal à une place, le bois à une autre. C'est juste une question de temps d'après moi », affirme un skieur.

La démolition du bâtiment a été interrompue peu avant les Fêtes, puisque les employés municipaux ne possédaient pas les cartes de compétence requises pour procéder à ces travaux. 

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine