Retour

Prise d'otage à Sept-Îles : les deux détenus comparaissent aujourd'hui au palais de justice

C'est sous la menace d'un pic à glace artisanal que les détenus auraient séquestré pendant trois heures une agente correctionnelle au palais de justice de Sept-Îles, selon le président du Syndicat des agents de la paix en services correctionnels CSN, Mathieu Lavoie.

Un texte d'Alix-Anne Turcotti

L'agente correctionnelle qui a été prise en otage se porte bien malgré les circonstances, mais elle a subi un choc nerveux. 

Le président du syndicat veut qu'un travail de prévention soit fait et que le gouvernement prenne des mesures pour éviter ce genre d'événement.

L'agente de communication à la Sûreté du Québec, Mélanie Dumaresq, dit qu'une enquête policière est en cours pour comprendre les circonstances de la prise d'otage.

Pour le moment, les revendications et les motivations des deux preneurs d'otage, âgés de 22 et 26 ans, ne sont pas connues.

Les auteurs de la prise d'otage vont comparaître cet après-midi, au palais de justice de Sept-Îles, selon la SQ. 

Le ministre de la Sécurité publique, Martin Coiteux confirme que plusieurs enquêtes sont en cours. 

Le Syndicat des agents de la paix en services correctionnels CSN va demander un mandat au comité de sécurité nationale pour faire une analyse.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine