Retour

Procès de Johanne Johnson : l'accusée dit avoir avoué sous l'effet de la peur

Johanne Johnson, accusée du meurtre de James Dubé de Grande-Rivière, a nié aujourd'hui avoir tué son ex-conjoint. Elle a déclaré avoir avoué sous l'effet de la peur.

Johanne Johnson était convaincue de faire partie d'une organisation douteuse, peut-être même criminelle. Elle ne se doutait pas que ses partenaires étaient des policiers en fonction dans le cadre de l'enquête, Mr Big.

Puis le 19 juin, elle et des membres de cette soi-disant organisation se sont déplacés dans un chalet en forêt à New Richmond en Gaspésie.

Johanne Johnson a raconté qu'elle se demandait ce qui se passait. Elle devait rencontrer le grand patron. Elle dit avoir eu peur. « Ils vont me tirer. Ils vont me tuer », a-t-elle raconté.

Elle a expliqué au jury que c'est dans ce contexte qu'elle a avoué avoir tué James Dubé.

Il y a eu l'arrestation. Ensuite elle a été transportée à l'hôpital de Maria et elle a déclaré avoir dit à sa fille à deux reprises « ce que tu as entendu c'est une affaire de la police. »

La défense en a terminé avec le témoignage de Johanne Johnson. La poursuite procèdera au contre-interrogatoire lundi.

D'après les informations de Bruno Lelièvre

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un rottweiler goûte à du citron pour la première fois





Rabais de la semaine