Retour

Procès de Johanne Johnson: la police explique la méthode d'enquête MR. Big

La policière, qui a passé le plus de temps avec l'accusée, a poursuivi son témoignage à la neuvième journée du procès de Johanne Johnson qui se déroule au palais de justice de Percé.

L'agente d'infiltration a expliqué comment elle a établi les contacts avec Johanne Johnson, accusée du meurtre de son conjoint James Dubé, survenu à Grande-Rivière, en 1998.

La policière a relaté en détail le déroulement de l'opération de type Mister Big, qui a mené à l'arrestation de la suspecte à l'été 2013. Ces explications ont permis de comprendre que plus le temps avançait, plus le lien de confiance régnait au sein de la fausse organisation.

La témoin a aussi relaté les confidences de Johanne Johnson lors d'un souper avec les membres de la fausse organisation. Selon la policière, l'accusée aurait dit : « Je ne sais pas qui vous a mis sur ma route, mais vous m'avez sauvé la vie. » L'agente d'infiltration a ensuite raconté que le groupe avait fait un toast. « Et on a dit qu'on était comme une vraie famille », a ajouté la témoin.

Les membres du jury ont ainsi appris que l'honnêteté, la confiance et la loyauté sont les valeurs qui guident les fausses organisations criminelles pour obtenir les aveux d'un suspect lors des opérations du genre.

L'enregistrement des aveux de Johanne Johnson n'a pas encore été présenté au jury. Le témoignage de l'agente d'infiltration devrait conclure les deux premières semaines du procès.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine