Retour

Procès de Réal Savoie : de faux alibis pour de faux criminels

Au Palais de Justice de New Carlisle, les jurés au procès de Réal Savoie, accusé du meurtre de Sonia Raymond, ont pu entendre vendredi matin le témoignage d'un agent d'infiltration sur le fonctionnement de la pseudo-organisation criminelle mise en place dans le cadre d'une opération Mr Big.

Le policier leur a expliqué comment la fausse organisation avait cherché à démontrer sa capacité de créer des alibis afin de mettre en confiance le prévenu et le faire parler du meurtre de Sonia Raymond.

Il a décrit des événements qui se seraient déroulés le 4 avril 2014 dans le cadre du scénario 60. L’opération était alors sous écoute électronique.

L'agent, qui jouait le rôle d’un collègue de travail de Réal Savoie, a dit avoir heurté en voiture un homme à Val-D'Or, puis avoir fuit les lieux. Il en aurait parlé et dit la vérité à son supérieur immédiat, en présence de Savoie.

Ce patron aurait organisé la création d'un faux alibi avec un agent double à l'hôpital Charles-Lemoine, sur la rive sud de Montréal. L’agent double aurait fabriqué un faux document, indiquant que l'acolyte de Savoie aurait été admis à l'urgence de l'hôpital le jour de l'accident, accompagné de Savoie.

Selon l'agent, la scène servait à démontrer la capacité de l’organisation criminelle à couvrir un de ses membres. L’élément aura été déterminant lors du scénario final.

Lors du contre-interrogatoire, la défense a notamment insisté sur la prise de notes de l'agent d'infiltration.

L’avocat, Me Réginal Victorin, a tenté de savoir si l'agent avait pris des notes dans les séances d’information et les débreffages, lors des journées d'opération. L’agent aurait participé à 35 des scénarios mis en place par les policiers.

Le policier a répondu qu’il n’avait pas pris de notes, ni par écrit ni sur son téléphone mobile, mais qu’il avait reçus des messages textes de ses supérieurs.

La défense n’a pas indiqué aux jurés ce qu’elle cherchait à démontrer avec ces questions.D'après les informations de Pierre Cotton

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine