Retour

Procès du présumé meurtrier de Sonia Raymond : « Il assimilait tout ce qu’on lui disait » - un agent d’infiltration

Le procès de Réal Savoie accusé du meurtre de Sonia Raymond se poursuit au palais de justice de New Carlisle. Un nouvel agent d'infiltration, qui jouait le rôle d'un collègue de travail dans cette fausse organisation criminelle, est venu expliquer que Réal Savoie serait rapidement devenu un membre efficace de l'organisation.

Dans cette opération d'infiltration policière, 65 scénarios auraient été montés pour tirer des aveux de Réal Savoie. Initialement, il aurait été embauché dans une compagnie en apparence ordinaire et légale, pour faire du transport d'enveloppes.

Ce matin, l'agent a raconté avoir pris part à 37 scénarios pour amener, au final, Réal Savoie à prétendument s'incriminer devant le grand patron, celui qui était appelé le « cousin ».

Dans son témoignage devant le jury, l'agent a dit que la relation aurait été facile avec Savoie et qu'il était de bonne humeur, respectueux et consciencieux dans son travail. Savoie aurait fait preuve d'initiative à plusieurs reprises.

L'agent double décrit Savoie comme un homme très intelligent, qui assimilait tout ce qu'on lui disait. Il ajoute que Réal Savoie s'adaptait et qu'il était très l'aise avec tout le monde et qu'il y avait même une chimie qui s'était installée.

À partir du 13e scénario, les policiers auraient intégré de fausses activités criminelles, dont la contrefaçon de chandails des Canadiens, allant éventuellement jusqu'à de la livraison d'explosifs ainsi qu'un kidnapping, et le passage à tabac d'une femme.

Le témoignage se poursuit, et il sera suivi du contre-interrogatoire de la défense.

Réal Savoie a été arrêté à la suite d’une opération Mr Big pour le meurtre de Sonia Raymond, dont le corps a été retrouvé sur une plage de Maria en juillet 1996. L'opération Mr Big s’est étendue sur 10 mois, de juillet 2013 à avril 2014, jusqu'à l'arrestation de Réal Savoie.

Plus d'articles

Commentaires