Retour

Procès pour le meurtre de James Dubé : délibération du jury

Le jury s'est retiré en milieu d'après-midi mercredi. Les 12 jurés sont maintenant isolés de toute influence extérieure pour décider si oui ou non Johanne Johnson a tué son ex-conjoint, James Dubé, le 30 avril 1998. Mais avant, la juge a pris soin de leur expliquer la lourde tâche qui leur incombe.

Un texte de Jean-François Deschênes

Après un mois et demi de procès au palais de justice de Percé, la juge de la Cour supérieure, Michelle Lacroix a donné ses directives de droit aux sept femmes et cinq hommes membres du jury.

Elle leur a rappelé le principe de la présomption d'innocence, tout en spécifiant qu'ils peuvent se fier autant aux preuves directes qu'aux preuves circonstancielles pour rendre leur verdict.

Elle leur a aussi demandé de bien évaluer la crédibilité des témoins. Ils doivent se demander par exemple : semblaient-ils sincères? Avaient-ils une bonne mémoire? Est-ce que le témoin évitait les questions? Est-ce qu'il y avait des contradictions?

Point important, la juge leur a expliqué qu'ils doivent tous être d'accord sans exception sur la culpabilité ou la non-culpabilité de l'accusée.

Leur tâche est importante. Ils doivent juger si la couronne a réussi à prouver hors de tout doute raisonnable la culpabilité de Johanne Johnson.

La juge Lacroix a aussi résumé durant plusieurs heures l'ensemble de la preuve et des témoignages.

Meurtre à Grande-Rivière

James Dubé a été retrouvé mort d'une balle dans la tête le 30 avril 1998 à son domicile de Grande-Rivière. Pour le policier, Johanne Johnson a toujours été la suspecte principale. L'unité des crimes non résolus l'a arrêtée en 2013 après une longue enquête de type « Mr. Big »

D'après les informations de Martin Toulgoat

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine