Retour

Production de fromage de chèvre : entre rêve et réalité

Les premières années ont été difficiles à la Ferme Natibo de Caplan, mais les deux propriétaires tiennent bon et poursuivent leur rêve.

Depuis 3 ans rien ne s'était vraiment déroulé comme prévu.

Des normes du ministère de l'Environnement ont retardé la production à la ferme, puis la maladie a décimé une partie du troupeau l'an dernier.

De nombreuses chevrettes qui étaient prêtes à la mise bas ont perdu leurs chevreaux, se désole le copropriétaire Simon Thibodeau. « Donc ça causé des avortements, ça causé la perte d'une quinzaine de chèvres »

À bout de souffle, les producteurs ont demandé l'aide de la Financière agricole, explique la copropriétaire Nathalie Saint-Onge, qui dit avoir investi jusqu'à un million et demi dans l'aventure.

On y arrive. C'est juste que ça prend plus de temps et ça prend vraiment beaucoup de sous

Nathalie Saint-Onge, copropriétaire Ferme Natibo

Mais des jours meilleurs se profilent à l'horizon: si tout va comme prévu, la production laitière en 2017 devrait être la meilleure depuis le lancement de l'entreprise.

Les fermiers espèrent rentabiliser l'entreprise d'ici trois à cinq ans.

D'après les informations de Pierre Cotton

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine