Retour

Produits forestiers Résolu prévoit une pénurie de main-d'oeuvre d'ici deux ans

La moyenne d'âge des travailleurs de Produits forestiers Résolu est très élevée dans la Manicouagan. L'entreprise devra embaucher plus de personnes d'ici deux ans pour poursuivre les activités de l'usine de papier journal de Baie-Comeau et la scierie des Outardes.

D’ici deux ans, 172 employés auront au moins 60 ans. C’est presque 40 % du personnel de Produits forestiers Résolu sur la Côte-Nord.

Des établissements d’enseignement locaux offrent des formations dirigées vers ces usines.

Le Cégep de Baie-Comeau est prêt à offrir une nouvelle attestation d’études collégiales spécialisée en pâtes et papiers, dès l’automne, s’il obtient une garantie d’embauche de la part de l’entreprise.

Évidemment, ça prend une entente, parce que si on veut attirer des gens, on ne forme pas des gens simplement pour les former.

Claude Montigny, directeur général du Cégep de Baie-Comeau

Toutefois, Produits forestiers Résolu ne peut rien promettre, selon le directeur des affaires publiques, Karl Blackburn.

Il est clair qu’à partir du moment où le Cégep de Baie-Comeau décide de relancer le programme d’AEC, nous sommes très intéressés de pouvoir faire affaire avec les étudiants qui vont suivre cette formation.

Karl Blackburn, directeur des affaires publiques, chez Produits forestier Résolu

« Mais leur garantir un emploi, malheureusement, ce n’est pas possible de le faire dans ce contexte », précise Karl Blackburn.

Selon le directeur affaires publiques chez Produits forestiers Résolu, il y a plusieurs emplois à pourvoir dans le secteur.

Mais le déclin du marché du papier journal et l’absence d’un nouvel accord sur le bois d’œuvre entre le Canada et les États-Unis n’aident pas au recrutement.

Des formations professionnelles disponibles à Baie-Comeau sont aussi orientées vers les usines de Résolu. C’est le cas du cours d’opérateur d’équipement de production proposé au Centre de formation professionnelle et générale Manicouagan (CFPGM).

D'après un reportage de Marlène Joseph-Blais

Plus d'articles

Vidéo du jour


Qu’est-ce que le fétichisme des pieds?





Rabais de la semaine