Retour

Projet de complexe sportif à Rimouski : des opposants se manifestent

À Rimouski, une opposition s'organise contre le projet de complexe sportif glace-piscine du maire Éric Forest.

Sept citoyens ont formé un groupe qui s'interroge sur la nécessité du projet et sur la capacité de la Ville à le payer. Le porte-parole du groupe, Normand Pelletier, réclame une consultation publique et se dit même prêt à forcer la tenue d'un référendum sur le sujet. Le groupe citoyen est essentiellement formé de retraités, d'autres sont d'anciens conseillers municipaux.

Lundi soir, les opposants au projet seront au conseil municipal pour poser leurs questions. Si les réponses à leurs questions sont insuffisantes ou incomplètes, ils se sont déjà informés sur la façon de faire des demandes d'accès aux documents publics et même sur la façon de forcer, à terme, la tenue d'un référendum.

Selon le greffe de la ville, 748 signatures sont suffisantes pour forcer la tenue d'un référendum sur un règlement d'emprunt au sujet du complexe sportif.

La Ville pourrait toutefois éviter l'ouverture d'un registre en payant comptant sa part du projet. Au dernier conseil municipal, les élus ont d'ailleurs augmenté d'un million à 15,8 millions de dollars le fonds de roulement de la Ville, ce qui constitue un peu plus que la part de la ville si le projet se réalise en partenariat avec Québec et Ottawa.

Le projet de complexe sportif est évalué à 38 millions de dollars.

D'après le reportage de Denis Leduc.

Plus d'articles

Commentaires