Des promoteurs veulent développer un projet domiciliaire et un terrain de camping en bordure du fleuve à Sainte-Félicité. Le projet a obtenu l'aval de la municipalité.

Le groupe de gens d'affaires a cédé son accès à la place en échange de l'installation du système d'aqueduc et d'égout.

Adélard Dufour, un vétéran de 90 ans, qui fait partie du groupe de promoteurs, précise que lui et ses partenaires veulent construire jusqu'à huit maisons. Pas trop grandes, dit-il, puisque maintenant les familles sont petites, mais elles auront une belle vue sur la mer.

En contrebas du terrain, le groupe compte aménager un camping d'une trentaine d'espaces. « On veut faire un petit Sainte-Luce », explique M. Dufour qui souhaite varier l'hébergement offert aux touristes. Les maisons seront à louer ou à vendre. Le prix de vente sera d'environ 160 000 $. 

C'est un projet gagnant-gagnant pour la municipalité qui voit sa population diminuer d'année en année. Le terrain cédé par les promoteurs ouvre de nouveaux horizons pour la revitalisation du village.

Le maire de Sainte-Félicité, Réginald Desrosiers, croit que c'est un élément de plus sur lequel il faut miser pour amener les jeunes familles à s'installer dans la municipalité.

La municipalité travaille aussi sur un projet de sentier tout le long du littoral entre le village et la municipalité voisine de Grosses-Roches.

« Si on veut conserver notre population, ajoute le maire, il faut donner des services à un coût abordable. Il faut donner des services de proximité, ce qu'on s'efforce de faire avec un dépanneur, un garage, la coop santé et un camp de jour. »

Les travaux vont bon train. Les maisons seront bientôt en vente et le camping pourrait ouvrir en juin.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine