Retour

Prolongement de l'autoroute 20 : la Chambre de commerce de Rimouski met la pression

La présidente de la Chambre de commerce de Rimouski, Chantal Pilon, reproche au ministre délégué aux Transports, Jean D'Amour, de ne pas défendre le prolongement de l'autoroute 20 vers Rimouski.

Mme Pilon s'indigne du fait que ce projet vient d'être reporté aux calendes grecques par le gouvernement Couillard, qui l'a retiré du programme des infrastructures.

Elle rappelle que le développement économique du Bas-Saint-Laurent et de la Gaspésie ainsi que la sécurité des automobilistes sont liés au prolongement de l'autoroute 20 vers Rimouski.

« Il n'y a même pas un an, on rencontrait des représentants du ministère des Transports et il y avait déjà huit tracés de fait, poursuit Mme Pilon. J'ai l'impression qu'on recule énormément dans le dossier. Donc là on veut être entendu et on veut savoir ce qui se passe. »

Le ministre D'amour, également responsable de la région du Bas-Saint-Laurent, devait s'entretenir des problèmes de transport dans l'Est du Québec avec les dirigeants régionaux à son passage à Rimouski, vendredi, mais il a finalement annulé sa visite.

D'après les informations de Paul Huot

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine