Retour

Prolongement de l'autoroute 20 : le ministre D'Amour réaffirme sa volonté

Le ministre responsable de la région du Bas-Saint-Laurent, Jean D'amour, réaffirme l'intention de son gouvernement de prolonger l'autoroute 20 jusqu'à Rimouski.

Jean D'amour a rappelé que lors d'une rencontre récente avec des représentants de la Ville de Rimouski et de la Chambre de commerce, le ministre des Transports Jacques D'Aoust s'est engagé à réinscrire ce projet dans la programmation financière de son ministère.

L'automne dernier, la Chambre de commerce, le député de Rimouski Harold Lebel et le maire de Rimouski, Éric Forest, s'étaient indignés que le projet de prolongement de l'autoroute 20 ait été retiré du Plan québécois des infrastructures. « On a convenu ensemble [avec les intervenants] que la 20 est un chantier qui allait éventuellement se réaliser, il faut que ce projet-là soit réinscrit à l'intérieur de la programmation du ministère des Transports, ce sur quoi le gouvernement travaille présentement », soutient le ministre D'Amour.

Pour l'instant, la priorité du gouvernement du Québec est plutôt donnée à l'autoroute 85. « Il y a deux projets majeurs dans l'Est. Il y a celui de la 185, qui est bien enclenché, qui a été annoncé, et celui de la 20, qui va retourner à l'intérieur du programme, mais on n'est pas rendu là », explique le ministre.

Selon Jean D'Amour, le prolongement de l'autoroute 20 de Trois-Pistoles jusqu'à Rimouski est évalué à près d'un milliard de dollars.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine