La Fédération des gestionnaires de rivières à saumon du Québec (FGRSQ) veut inciter plus de femmes à mettre une ligne à l'eau.

Le site Internet RoseSaumon.com a été mis en ligne jeudi matin. La FGRSQ souligne que les femmes sont encore trop peu nombreuses sur les rivières du Québec et elle veut ainsi encourager la relève féminine.

Afin d'y arriver, elle a l'intention de démythifier certaines perceptions que les femmes peuvent avoir de la pêche sportive. La Fédération fait valoir que le sport est accessible à tous âges, peu coûteux, et qu'il offre une expérience unique en nature.

Nathalie Beaulieu est adjointe à la direction à la Fédération des gestionnaires de rivières à saumon du Québec et a elle-même tenté sa première expérience de pêche dans la rivière Rimouski l'an dernier.

« La pêche n'était pas un sport ou une activité qui m'interpellait. Mais j'ai été surprise de me retrouver dans un climat de contact avec la nature, de méditation et de concentration. Mon objectif en pêchant, c'est plus que d'obtenir un poisson. C'est de vivre une expérience, une émotion », explique Mme Beaulieu.

Sur le site, les femmes sont invitées à raconter leurs expériences de pêche.

« C'est un sport qu'on juge compliqué et cher. Mais en créant RoseSaumon.com, on vient rassurer les femmes en leur disant qu'elles ont leur place dans cette activité-là », conclut Nathalie Beaulieu.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine