Retour

Protection des baleines : l'horaire du Bella Desgagnés sera chamboulé

Les nouvelles règles de navigation qui visent à protéger les baleines dans le golfe du Saint-Laurent auront un impact sur l'horaire du Bella Desgagnés.

Les bateaux qui se déplacent dans l'ouest du golfe du Saint-Laurent devront dorénavant respecter une limite de vitesse de 10 noeuds, soit environ 19 kilomètres à l'heure, jusqu'à la fin de la période de migration des baleines.

Cette mesure temporaire, mais obligatoire, vise les navires de 20 mètres et plus qui se trouvent entre l'est de la Côte-Nord et le nord de l'Île-du-Prince-Édouard. Les contrevenants s'exposeront à des pénalités allant de 6 000 à 25 000 $.

Deux liaisons seront touchées, soit Port-Meunier à Havre-Saint-Pierre et Havre-Saint-Pierre à Natashquan, à l'aller comme au retour.

Le Bella Desgagnés sera forcé de ralentir puisqu'il navigue habituellement à une vitesse de 12 noeuds. La compagnie Relais Nordik, propriétaire du navire, n'a pas encore estimé les retards qui seront causés par ces changements.

Le président-directeur général de Relais Nordik, Francis Roy, affirme que la forme du navire permet au capitaine de surveiller les baleines et de les éviter.

« Contrairement à d'autres propulsions plus traditionnelles, on est capable d'arrêter le navire sur une très courte distance ou de changer de direction très rapidement », explique M. Roy.

Une dizaine de baleines ont été retrouvées mortes dans le Golfe du Saint-Laurent depuis le mois de juin.

Avec les informations de Marlène Joseph-Blais et d'Alix Villeneuve

Plus d'articles

Commentaires