Retour

Quai de Carleton : des pêcheurs craignent pour leur sécurité

Des pêcheurs de Carleton-sur-Mer disent travailler dans un environnement dangereux. Le quai est dans un état lamentable, jugent-ils, tellement qu'ils craignent une fermeture complète en 2017. Cette année, ils accostent à leurs risques et périls dans une section pourtant condamnée par Transport Canada.

Un texte de Michel-Félix Tremblay

Les pêcheurs de homards sont bien actifs par les temps qui courent dans la Baie-des-Chaleurs et ailleurs en Gaspésie, d'autant plus que la saison s'annonce bonne.

Mais pour ceux qui utilisent le quai de Carleton, un nouveau stress est apparu. Le quai est dans un état critique jugent les pêcheurs, alors que des sections sont interdites d'accès. Les pêcheurs qui accostent sont tolérés par Transport Canada, mais pour combien de temps?

Les pêcheurs craignent qu'une partie du quai ne s'effondre pendant qu'ils sont au travail, affirme Éric Bujold, président de l'administration portuaire et producteur de moules.

« La partie du quai qui est en bas de la marée elle se détériore et puis le remplissage du quai se vide. Sous nos pieds donc le pallier du quai est dans le vide » affirme M. Bujold.

Fermeture complète en 2017 ?

Dès l'an prochain, le quai pourrait carrément être fermé par Transport Canada. Les pêcheurs pourraient donc être forcés d'accoster à Bonaventure, ce qui représente pour Éric Bujold, qui exploite une ferme marine au large de Carleton, environ huit heures de navigation par jour de plus. « On ne peut quand même pas allonger les journées », affirme le mariculteur.

Les pêcheurs gardent cependant confiance que le projet de réfection du quai, estimé à 23 millions de dollars reçoive bientôt l'aval d'Ottawa. La Ville de Carleton-sur-Mer deviendrait ainsi propriétaire des installations. « C'est touristique aussi ce quai-là. Le fermer complètement ce serait impensable », croit Danny Labillois, pêcheur de homard de Carleton.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine